14 février 2012

Génération Révolution : Ali Hassan Ali

Ali, 50 ans, est commercial dans la filiale cairote d'Areva. Il vit au Caire dans le quartier populaire de Shoubra avec sa soeur et ses deux filles.
Le 28 janvier 2011, son fils, Mohab, 20 ans, a été tué par balle par les forces de l'ordre lors du "vendredi de la colère", jour où la révolution égyptienne a connu les affrontements les plus violents. Ce jour-là, plus de 800 personnes sont mortes dans tout le pays.
Aujourd'hui, Ali est un activiste politique, il milite avec sa fille de 13 ans Nouhaila pour le départ du conseil militaire qui administre le pays depuis la chute de Moubarak le 11 février 2011.
Pour lui, les fruits de la révolution se résument en la démission de Moubarak et l'organisation des premières élections libres. A part cela, le constat est morose : arrestations arbitraires d'activistes, situation économique catastrophique...
Le chemin est long pour aboutir aux buts de la révolution...

Posté par Simply Human à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


09 février 2012

Syrie : Les réfugiés de la répression

Les forces syriennes pilonnent encore Homs, au sixième jour d'un assaut destiné à faire plier la ville rebelle. Impuissante, la Ligue arabe en appelle à l'ONU pour dépêcher en Syrie une mission conjointe d'observateurs. Pendant ce temps, de nombreux Syriens continuent à fuir vers les pays voisins où ils organisent la résistance. Beaucoup d'entre eux sont allés se réfugier en Égypte. Un reportage de Marion Touboul et de Ahmed Hassan Sami.

 

Posté par Simply Human à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 janvier 2012

Égypte : des projections pour dénoncer les crimes de l'armée

Un an après la révolution, le climat est des plus moroses en Égypte. Nombreux sont ceux qui estiment s'être faits confisquer la révolution et tout particulièrement les jeunes militants pro-démocratie. Le pays est toujours régi par un conseil militaire dont les troupes s'illustrent en matière de violation des Droits de l'Homme. Les images montrant comment les militaires usent d'une grande violence à l'encontre des militants qui continuent à manifester place Tharir, ont fait le tour du monde. Le mois dernier, le cas d'une jeune femme tabassée et traînée à terre par les forces de sécurité au cours d'une manifestation réclamant la fin de la transition militaire, avait ému la communauté internationale.

Le mouvement "Askar Kazeboon" sous haute surveillance...Seulement voilà, en Égypte, ces images ne sont pas diffusées par la télévision officielle. Des activistes ont donc créé le mouvement, "Askar Kazeboon", littéralement militaires menteurs". Objectif : organiser des projections sauvages, notamment dans les quartiers populaires, pour montrer le vrai visage de l'armée à la population. Le matériel vidéo utilisé est composé d'une multitude de petites vidéos filmées par téléphone portable. Le mouvement s'est aussi lancé dans la vente de DVD, sous le manteau. Un militantisme qui peut s'avérer dangereux : un organisateur du mouvement a récemment été assassiné et d'autres craignent désormais pour leur vie. Un reportage de Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami, correspondants d'ARTE Journal au Caire.

Posté par Simply Human à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 janvier 2012

Génération Révolution : Mona Abdel Menem

A 36 ans, Mona est une Égyptienne comme les autres. Elle est mariée, travaille et s'occupe de son foyer. Aux dernières élections, Mona a voté pour le parti Justice et Liberté des Frères musulmans. Il ne faut pas diaboliser les membres de la confrérie islamiste, martèle Mona, car pour elle, ce sont les seuls qui écoutent véritablement le peuple. En revanche, elle s'oppose aux islamistes les plus extrémistes, comme les salafistes, et notamment ceux du parti el Nour ("la lumière") qui aimeraient appliquer en Égypte les mêmes règles de vie qu'en Arabie Saoudite. Même si, comme beaucoup d'Égyptiens, elle rêve de se rendre dans ce pays pour faire le pèlerinage de la Mecque, elle est convaincue que l'Égypte a besoin d'un système politique et social plus ouvert. Pour Mona, toute la difficulté de l'Égypte est de trouver le modèle qui lui convient, entre celui en vigueur en Turquie et celui en Arabie Saoudite.

Posté par Simply Human à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


08 janvier 2012

SQUARE - Portrait de Keizer

Depuis la révolution, Keizer est devenu un artiste de rue incontournable. Il couche sur les murs du Caire des phrases ou des dessins comme autant de messages politiques.

Posté par Simply Human à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 décembre 2011

Bilan Sports 2011 en Egypte

Olympiquesquash 

RFI Sports :

 

Posté par Simply Human à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 décembre 2011

Génération Révolution : Mohamed Amine (2)

A 42 ans, Mohamed Amine, célibataire et sans enfants, était journaliste pour les pages culture du quotidien syrien gouvernemental El Watan, "la nation". Il y a un mois, il a décidé de quitter son village à côté d'Alep dans le nord de la Syrie ainsi que son travail. Il veut à présent soutenir la révolution syrienne en publiant des articles depuis l'Egypte dans les médias arabes.

Posté par Simply Human à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2011

Égypte : marre des militaires

Cinquième jour de violences en Egypte. Les combats aux alentours de la place Tahrir opposent toujours les manifestants aux soldats. Les militaires sont à la tête du pays depuis la révolution et les protestataires veulent qu'ils quittent le pouvoir au plus vite. Ils contestent notamment la nomination de Kamal el-Ganzouri au poste de premier ministre. Selon un dernier bilan 14 personnes ont été tuées et 600 autres blessés. Un reportage de Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami.

Posté par Simply Human à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 décembre 2011

Génération Révolution : Mohamed Amine

A 42 ans, Mohamed Amine, célibataire et sans enfants, était journaliste pour les pages culture du quotidien syrien gouvernemental El Watan, "la nation". Il y a un mois, il a décidé de quitter son village à côté d'Alep dans le nord de la Syrie ainsi que son travail. Il veut à présent soutenir la révolution syrienne en publiant des articles depuis l'Egypte dans les médias arabes.

Posté par Simply Human à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,