08 juillet 2013

RTBF : Vers où va l'Egypte?

Egypte_des_pro_morsi_face_a_l_armee_8_juillet_2012_scalewidth_630L'Égypte était déjà le sujet de l’émission mardi dernier. En une semaine bien des choses ont basculées, l’armée a démis le président démocratiquement élu et les manifestants ont changés. Aujourd’hui, ce sont les pro-Morsi et les Frères musulmans qui  remplacent les déçus du gouvernement de Mohamed Morsi. Il y a des tués dans chaque camp.  La situation est très confuse …

 

 

 

  

Pour tenter d’y voir plus clair, Eddy Caekelberghs reçoit ce soir :

° Jean MARCOU, directeur des Relations Internationales Institut d'Etudes Politiques de Grenoble qui sort un livre : " La nouvelle Egypte ",  aux éditions Le Cavalier Bleu.

° Ahmed Hassan SAMI, journaliste égyptien à l’agence de presse MENA.

° Bichara KHADER, professeur à l'UCL et directeur du Centre d'études et de recherches sur le Monde Arabe contemporain.

Posté par Simply Human à 20:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 juillet 2013

Egypte : Les frères musulmans en ligne de mire

Depuis le 26 juin dernier, les heurts ont fait plus de 80 morts dans le pays, et la situation est loin d'être stable. Les islamistes ont eu beau insister sur le caractère "pacifiste" de leur mobilisation, des habitants de plusieurs quartiers du Caire ont vu leurs partisans armés de sabres, de bâtons ou encore d'armes automatiques. Le Guide suprême Mohamed Badie, et son numéro 2 Khairat-al-Chater, ont été arrêté. Le procureur général a annoncé que des poursuites seraient engagées contre certains dirigeants – M. Badie – dans le cadre d'une enquête pour "incitation au meurtre" de manifestants. Difficile pour les Frères musulmans et leurs partisans d'accepter que leur président élu démocratiquement soit ainsi chassé par l'armée. Les pro-Morsi se sont donc regroupés au sein du «Front national de défense de la légitimité»et ils dénoncent à présent «la terreur de l'Etat policier». Reportage de Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami auprès de ces militants en colère.

Posté par Simply Human à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Quelle est la situation en Egypte ?

 TAHRIR30JUINMon témoignage sur la Duetsche Welle avant les accrochages qui ont eu lieu le soir du vendredi 5 juillet.

04 juillet 2013

Egypte : les femmes et la révolution

Parmi les plusieurs milliers de manifestants de la place Tahrir, beaucoup de femmes étaient présentes ces derniers jours pour contester le pouvoir de Morsi. Ces militantes n'ont pas hésité à donner de la voix et ce malgré les risques d'agression sexuelle qui planent sur elles. Près d'une centaine d'entre elles ont été victimes de viol ces derniers jours. La chute de Morsi reste pour elles l'occasion de revendiquer encore un peu plus leur droit dans ce pays d'Afrique du nord. Un reportage de Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami.

 

Au lendemain de l'éviction de Mohamed Morsi

TAHRIR30JUIN  Impression pour la Deutsche Welle au lendemain de la chute du régime des Frères musulmans 

 

Posté par Simply Human à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


03 juillet 2013

Egypte: fin de l'ultimatum

Fin de l'ultimatum lancé par l'armée. Elle promet d'établir une feuille de route pour sortir le pays de l'impasse. Que pensent les Egyptiens de l'intervention de l'armée ? Reportage Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami.

02 juillet 2013

Les Egyptiens veulent être rassurés

L'ultimatum lancé le 1er juillet au chef de l'état par le général Abdel Fattah al-Sissi a replacé l'armée au centre de l'échiquier en Egypte. Incontournable auparavant, elle était retournée dans l'ombre avec l'élection du président Morsi l'année dernière, jusqu'à ce que le mécontentement populaire l'oblige à sortir de sa réserve. Mais quel est le rôle de l'armée égyptienne, pourquoi le peuple la soutient-elle tellement ? Ahmed Hassan est journaliste au Caire, il nous explique ce retour en grâce de l'armée. Une interview menée par Dorothée Haffner pour ARTE Journal.

ARTE Journal : Comment expliquer le soutien du peuple à l'armée ? Les Egyptiens ont-ils oublié les crimes commis par l'armée en 2011, leur incapacité a régler la situation économique du pays ?

TahrirAhmedAhmed Hassan : Après un an des Frères musulmans au pouvoir sans que l'opposition ne propose d'alternatives, les Egyptiens n'ont plus confiance en la politique. Ils ne voient plus que l'armée pour sauver le pays, le stabiliser, pour que l'économie reprenne. Bien sûr on craint de voir l'armée reprendre le pouvoir, mais on espère qu'elle a tiré une leçon des évènements de 2011 et instaure un Conseil présidentiel temporaire, organise une nouvelle Constitution digne des Egyptiens et après des élections législatives et présidentielles.

Les Egyptiens veulent-ils la stabilité à tout prix ?

Il faut savoir que les Egyptiens ne sont pas un peuple vraiment révolutionnaire. Ils cherchent à améliorer leur vie quotidienne et ils veulent être rassurés. Ils veulent d'abord un retour à la normale pour leur vie quotidienne et après la démocratie, la liberté, etc... Plus de 60% des Egyptiens vit sous le seuil de pauvreté, donc les grands discours de démocratie, c'est pour les intellectuels. Le peuple veut tout d'abord un retour à la normale...

Qui fera partir Morsi ? L'armée ou le peuple ?

C'est le peuple. Ce qu'on ressent dans la rue c'est la volonté du peuple, bien sûr soutenue par l'armée, mais la source de la légitimité c'est le peuple. Au moins 17 millions d'Egyptiens sont descendus dans la rue depuis trois jours. Et puis le communiqué de l'armée est très clair: l'armée ne souhaite pas faire partie de la vie politique du régime. Mais comme c'est son rôle de protéger le peuple, elle va décider d'une feuille de route et encadrer son application. L'armée égyptienne ne s'intéresse pas à la vie politique comme les gens le pensent. Elle s'intéresse à garder ses privilèges selon la Constitution, c'est à dire que son budget notamment reste secret et elle veut garder le contrôle sur ses projets économiques.

Une fois Morsi parti, l'Egypte en aurait-elle fini avec les Frères musulmans ?

Ahmed Hassan : Peut-être mais ce serait une grave erreur de passer outre 5 millions d'électeurs islamistes qui l'ont élu il y a un an. Leurs erreurs actuelles découlent du fait qu'ils n'avaient pas l'opportunité de s'exprimer auparavant. Le meilleur serait de les absorber dans la société égyptienne, ils ont le droit d'être représentés comme tout le monde, il ne faut pas les isoler.

La révolte pourrait-elle être mise en stand-by, si j'ose dire, avec le début du ramadan bientôt ou au contraire exploser pour de bon ?

Le ramadan commence dans environ une semaine. D'ici là on saura si le régime des Freres musulmans s'est terminé tranquillement ou s'il y a eu un bain de sang. Ou bien ce sera un ramadan calme parce-que tout sera réglé, ou bien ce sera un ramadan sanglant.

Posté par Simply Human à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Egypte: Morsi apparaît de plus en plus isolé

Sous le coup d'un ultimatum fixé par l'armée, le président a été laché par cinq de ses ministres, alors que dans la rue, l'opposition égyptienne parle déjà de transition. Reportage realisé pour la RTS par Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami

Posté par Simply Human à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

RTBF : L'Egypte...Bras de fer entre le peuple et les Frères musulmans ...et l'armée?

TAHRIR30JUINUn bilan de cette année de présidence de Mohamed Morsi, à la fois, politique, sociale et économique. Bilan aussi des attentes et déceptions de la population égyptienne depuis les manifestations de la place Tahrir en 2011.

 

 

 

 

Pour analyser tout cela, des invités :

Bichara  KHADER, professeur à l'UCL et directeur du Centre d'études et de recherches sur le Monde Arabe contemporain.

Ahmed Hassan SAMI, journaliste à l’agence de presse Mena au Caire.

Gérard CHALIAND, géopolitologue.

 

 

Posté par Simply Human à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Egypte : les Frères musulmans et la culture

Les Frères musulmans voudraient imposer leur vision de la culture, même si les artistes aussi se rebellent. Reste néanmoins cette série télévisée intitulée "Coffee Show" dont les femmes sont totalement absentes. Un reportage de Marion Touboul et Ahmed Hassan Sami

Posté par Simply Human à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,