Demain les Egyptiens s’apprêtent à voter sur le projet de constitution très contesté et qui divise l’Egypte. Les libéraux et les chrétiens accusent les islamistes d’avoir terminé à la hâte et entre eux la future constitution. Une grande majorité des juges a refusent de superviser le référendum ce qui a poussé Mohamed Morsi a organisé le vote sur deux jours au lieu d’un. Reportage Marion TOUBOUL et Ahmed Hassan SAMI pour la RTS.